forumaquarium84-26
Bonjour et bienvenue sur forumaquarium84-26, le forum des amateurs et passionnés d'aquariophilie en vaucluse, drôme mais aussi d'ailleurs et ce quel que soit votre niveau!

N'hésitez pas, venez partager avec nous votre passion, en vous inscrivant! c'est facile, gratuit et cela vous permettra d'avoir accès à l'intégralité du forum.

Courtoisie et bonne humeur seront au rendez-vous!
N'oubliez de vous présenter en arrivant, ainsi que vos bacs!

Rejoignez-nous vite, on vous attends!

A très bientôt!!


Forum gratuit d'entraide et de discussion pour tous les passionnés d'aquariophilie, qu'ils soient débutants ou expérimentés!
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerMaladies et remèdes Coolte21Connexion
Derniers sujets
Statistiques
Nous avons 100 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est doum84

Nos membres ont posté un total de 3116 messages dans 983 sujets
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Partenaires

créer un forum

      


Partagez
 

 Maladies et remèdes

Aller en bas 
AuteurMessage
subiau
Corydoras
Corydoras
subiau

Messages : 249
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 38
Localisation : entre valence et montelimar

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeLun 13 Fév - 9:29

Citation :
Il est important d'observer régulièrement ses poissons, il est ainsi possible d'apprendre à détecter les signes de mauvaise santé de ces derniers. Une maladie n'est pas forcément facile à détecter, surtout lorsqu'elle n'a pas de symptôme visible. L'aquariophile peut utiliser quelques indices tendant à mettre en évidence une éventuelle maladie.

Symptômes

D'une manière générale, un poisson en bonne santé se comporte normalement (alimentation, nage...), est vigoureux, présente des couleurs brillantes et possède un œil vif. En revanche, un poisson malade peut être détecté par un ou plusieurs indices suivants :

* Le comportement général : le poisson se cache, s'effraie facilement ou est stressé ;
* La nage : elle est désordonnée ou inhabituelle, le poisson se frotte sur le décor ou sur le sol ;
* L'alimentation : refus de s'alimenter ;
* La respiration : le poisson vient prendre de l'air à la surface ;
* Les symptômes extérieurs : points blancs, marques blanchâtres, gonflement du corps, d'un œil ou des yeux, écailles hérissées, plaies diverses, perte de couleur.

Si un ou plusieurs poissons de l'aquarium possèdent certains des indices précédants, il y a de fortes chances qu'il soit malade. Il faut donc traiter aussi bien l'origine de la maladie que le ou les poissons grâce à des médicaments.

Principales causes des maladies

Il existe plusieurs causes aux maladies des poissons :

* Un poisson stressé (transport, mauvaise conditions de vie, non-respect de ses besoins et habitudes, poisson blessé...) ;
* Pollution accidentelle de l'eau ;
* Dérèglement de l'équilibre biologique ;
* Variation de plusieurs degrés de la température ;
* Baisse du taux d'oxygène ;
* Filtre sale ou en mauvais fonctionnement ;
* Sous-alimentation, suralimentation ou alimentation mal équilibrée.

Cette liste confirme bien qu'il faut entretenir régulièrement l'aquarium et vérifier son bon fonctionnement (filtre, chauffage, qualité de l'eau, etc.). Parmi les conseils important que nous pouvons donner à un débutant nous avons :

* Observer son aquarium ;
* Analyser régulièrement certains paramètres - nitrites, pH...;
* Connaître ses pensionnaires et leurs habitudes (comportement, alimentation...);
* Ne jamais sur peupler l'aquarium ;
* Ne pas sur ou sous alimenter ;
* Éviter les stress permanents occasionnés par le mélange de poissons incompatibles, l'absence d'abris et de cachettes, une eau ne convenant pas (pH, température, salinité).
* Respecter la procédure d'introduction des poissons dans l'aquarium.

Guide des maladies les plus fréquentes

NomTypeSymptômeTraitement
Exophtalmie Virus L'œil est saillant et à l'extérieur de l'orbite. C'est une maladie contagieuse mais qui est difficile à soigner, il est conseillé de procéder à un changement d'eau et un traitement avec des anti-bactériens. Du vert de malachite peut également être employé pendant quelques jours.
Columnaris Bactérie Pourriture des nageoires, taches gris blanc sur la tête, les nageoires, les branchies et le corps.Vérifier l'hygiène de l'eau, faire des changements d'eau plus réguliers en moindre quantité.
Augmentez l'oxygénation.
Utilisez des produits du commerce comme SERA baktopur.
Ichthyophthirius ProtozoaireGros points blancs sur la peau, les nageoires et les branchies. Les poissons se frottent contre le décor. Assez contagieux. Elever la température jusqu'à la limite de résistance des poissons pendant quelques jours.
Médicament du commerce contre la maladie dite des "Points blancs" :
Bleu de Méthylène (1 à 5 gouttes/l) ;Bain de vert malachite;Bain de sulfate de cuivre ;Sel sans additif : 1 g/l d'eau le premier et deuxième jour (le sel s'éliminera peu à peu avec les changements d'eau) ce traitement n'est pas nocif pour les plantes et poissons.

Oodinium
Protozoaire Très petits points blancs sur le corps et les nageoires, parfois un voile velouté en relief apparaît. Le poisson se frotte contre le décor.Bien aérer l'eau, utiliser un remède du commerce comme "SERA Oodinopur A" ou "Tetra ContraIck". Un ajout de cuivre peut être nécessaire pour activer le traitement:
Sulfate de cuivre ;Vert de malachite.
Costiose Protozoaire Le corps est recouvert d'un voile grisâtre, sécrétion de mucus, rougeurs, le poisson se frotte, trouble de la nage.
Bien aérer l'eau, utiliser un remède du commerce comme Tetra ContraIck:
Sulfate de cuivre ;Vert de malachite ;Bleu de méthylène.
HexamitoseProtozoaire Petits trous dans la tête, assez difficile à diagnostiquerElever la température jusqu'à la limite de résistance des poissons pendant quelques jours.
Utilisez un remède du commerce.
Dactylogyrose Protozoaire Les branchies se décollent, le poisson pompe l'air à la surface de l'eau, ses couleurs s'assombrissentRemèdes vendus dans le commerce comme SERA mycopur ou bain de sel à 2,5% pendant 15 minutes.
Saprolégniose & AchlyaChampignonLe poisson présente des excroissances semblables à des tampons d'ouate sur le corps et les nageoires, composées des filaments des moisissures. Assez contagieux. Remèdes vendus dans le commerce comme SERA mycopur, Tetra FungiStop.
Vert de malachite ;Bain de sel à 2,5% pendant 15 minutes.
Nématode Vers Ce sont des vers ronds intestinaux. Aucune apparence, lorsque le poisson est gravement atteint celui-ci devient terne, il mange moins et maigrit. Sacrifier le sujet.
Il se peut qu'il existe des remèdes mais la maladie est très difficile à guérir.
Cestode Vers Vers plats intestinaux qui provoque une inflammation à l'intestin du poisson.Sacrifier le sujet.
Il se peut qu'il existe des remèdes mais la maladie est très difficile à guérir.
Par prévention éviter la distribution de Copépodes et du Tubifex, les deux sont considérés comme des hôtes potentiels.
GyrodactyloseVers Les poissons se frottent sur le décor, sécrétion de mucus, couleurs sont ternes. Ils sont immobiles et peureux. Vérifier l'hygiène et la température de l'eau.
Un bain de 15 minutes d'une solution de sel à 2,5% ; Remède du commerce comme Tetra GeneralTonic ; Bain de permanganate de potassium.

Principaux remèdes

Sulfate de cuivre

Il s'utilise en solution aqueuse de 0,5 g/l d'eau durant une minute.

Bleu de méthylène

Il s'utilise en solution aqueuse de 2,5 mg/l d'eau durant trois à quatre jours.

Vert malachite

Anti-fongique. Agressif pour les branchies et toxique pour les crustacés. Il s'utilise soit en solution aqueuse de 60 mg/l d'eau pendant 10 à 30 secondes, soit en solution aqueuse de 5 mg/l d'eau durant une heure. Se trouve dans le commerce sous forme de poudre ou déjà dilué dans de l'eau. Attention, ce produit tâche fortement les mains.

Permanganate de potassium

Il s'utilise soit en solution aqueuse dans une proportion de 1 g/l d'eau pendant 10 à 40 secondes, soit en solution aqueuse de 10 mg/l d'eau durant 30 minutes ou plus.

Sel de table non iodé

Pour les traitements à base de sel, nous utiliserons du sel de mer ou sel de table non iodé. Il traite les parasites externes. Attention aux poissons-chats qui peuvent être affecté si la concentration est supérieure à 0,5 % et d'une duré trop prolongé.

Le dosage recommandé est :

* 0,1 % soit 1 g/l d'eau : Utilisation à chaque changement d'eau comme moyen préventif (en bain continu).
* 0,3 % soit 3 g/l d'eau : Aide à réduire les nitrites ou traitement d'appoint en cas de blessures (en bain continu).
* 0,3 à 5 % soit 3 à 5 g/l d'eau : Aide à combattre les hydres (en bain continu de 5 à 7 jours).
* 1 % soit 10 g/l d'eau : Traitement pour les poissons d'eau froide atteints d'ulcères (en bain continu, mais en addition graduelle).
* 2 à 3 % soit 20 à 30 g/l d'eau : Élimine les sangsues fixées sur les poissons (en bain de courte durée de 15 à 30 minutes).

Euthanasie des poissons incurables

Dans certains cas de maladie grave et inguérissable, il n'y a pas de remède connu à ce jour, il faut donc sacrifier le poisson : il souffre moins et ne risque pas de contaminer ses petits camarades. Pour supprimer un sujet, il faut éviter les méthodes barbares au profit de quelques solutions simples :

* Mettez le poisson dans un récipient de 350 mg/l d'eau de MS-222 (tricaine méthanesulfonate ou Ethyl 3-aminobenzoate, sel d'acide méthanesulfonique) durant dix minutes ;
* Injection de pentothal dans la cavité abdominale ;
* Décapitation du poisson (sectionnez rapidement la moelle épinière derrière les yeux), désinfectez le couteau après usage.




maladies provoquées par des bactéries
maladiesagent pathogène facteurs déclencheurs symptômes informations particulières
mycobactérioseflavobacterium, mycobacterium, pasteurella surpopulation, environnement contaminé, ingestion de poissons morts de cette maladiepâleur, maigreur, nécroses, ulcérations internes & externes maladie transmissible à l'homme: le poisson doit être euthanasié
mycobactériose mycobacterium, nocardia ingestion de substances infectéesflancs creusés, perte d'appétit, décoloration s'accompagne parfois d'exophtalmie
septicémie hémorragiqueaeromonas, edwardsiella, pseudomonas, vibrio environnement contaminé ulcères, plaies s'accompagne parfois de taches cutanées rouges
columnariose flexibacter columnaris environnement contaminé lésions sur le corps recouvertes d'une masse blanchâtre cotonneuse maladie contagieuse et la plupart du temps mortelle
hydropisie aeromonas, pseudomonas environnement contaminé gonflement de l'abdomen et écailles hérissées parfois due également à des désordres alimentaires
exophtalmie infectieuse pseudomonas, mycobacterium environnement contaminé yeux exorbités maladie rarement contagieuse
bactérioseaeromonas, cytophaga, haemophilius, mycobacterium,necromonas, pseudomonas environnement contaminé nécrose des nageoires, nécrose de la peau trés contagieuse: isolement du poisson en quarantaine


mycoses
maladiesagent pathogène facteurs déclencheurs symptômes informations particulières
saprolegniose achlya, saprolegnia mauvais entretien de l'aquarium dépôt cotonneux gris-blanc sur le corps avec ou sans petites ulcérations isoler le poisson pour traitement
branchiomyces saprolegnia déficience en oxygène et surabondance de matières organiques filaments sur les branchies assez rare sur les poissons tropicaux d'eau douce


maladies provoquées par des virus
maladiesagent pathogène facteurs déclencheurs symptômes informations particulières
lymphocytoseiridoviridae environnement contamminé nodosités blanches sur le corps, ventre creux maladie contagieuse
rhabdovirose rhabdovirus environnement pollué ulcères sur l'épiderme maladie affectant particulièrement herichthys cyanoguttatum


Citation :
1. Columnaris :
Cette infection provoqué par Flexibacter columnaris est à l'origine de :
- La maladie du guppy avec décomposition des nageoires et nécrose cutanée
- La mucose buccale avec nécrose de la bouche et une altération du tissu environant
- La fausse Néon" class=mot>maladie du Néon avec perte de la couleur bleue, décomposition des nageoires et des tâches cutanées blanchâtres correspondant à des zones de nécrose. (Paracheirodon innesi et Paracheirodon axelrodi)

Le symptôme le plus précoce est l'apparition d'un liseré blanchâtre (ou d'une coloration blanchâtre à jaunâtre au départ du pédoncule caudal et/ou de la base des autres nageoires) sur une puis sur toutes les nageoires. Certaines fois, les nageoires s'effilochent pour ne devenir que de simples lambeaux de peau transparente. Il s'en suit une perte progressive et importante de la taille des nageoires allant jusqu'à l'atrophie (perte totale de la nageoire) empêchant une nage correcte des poissons.

D'autres signes de l'infection peuvent être présent ou apparaître :
« Mycose buccale », une sorte de mousse blanche sur la bouche pouvant être le seul symptôme de départ
Tâches rouges sur la peau correspondant à des hémorragies locales
Tâches blanchâtres sur la peau correspondant à une nécrose cutanée pouvant être précédées par les hémorragies
Difficultés respiratoires en cas d'infection branchiale : le poisson respire en surface, happe l'air, son rythme respiratoire est accéléré
Le poisson se décolore et la livrée s'assombrit
Le poisson amigrit et devient apathique

Tous les organes internes du poisson sont atteints, et les infections mixtes ne sont pas rares.

Traitement :
L'efficacité maximale et le taux de guérison dépend en grande de votre temps de réaction et du traitement des l'apparition des premiers signes.
Les poissons ayant perdu la totalité de leur nageoire sont condamnés, il est préférable de les sortir de l'aquarium avant d'entamer le traitement.
Les traitements de première intention sont le nifurpirinol, furaltadone, néomycine.
En deuxième intention ou de résistance aux traitements de première intention, on pourra utiliser la pénicilline, les sulfamides ou les quinolones.
Pour les infections débutantes, les bains aux sulfates de cuivre, de benzalkonium ou de sel peuvent aider à la guérison. La bactérie se complaisant dans une eau entre 25 et 35°C, la baisse de la température de votre bac à 20°C peut limiter la multiplication de celle-ci.

2. Infections à Aeromonas sp. et Pseudomonas sp.
L'infection apparaît comme pour Columnaris chez des poissons maintenus dans de mauvaises conditions.
La décomposition des nageoires n'est pas le symptôme principal de cette infection.
L'infection entraine surtout l'apparition d'une hydropisie (ascite) par une infection rénale, des tâches cutanées rouges ou blanchâtres, voire des ulcérations cutanées.
Le comportement devient anormal, se prostre, présentent des difficultés respiratoires et des troubles de la nage. Le poisson maigrit et devient apathique.

Traitement :
Ces deux familles de bactéries sont connues pour présenter un taux de résistance aux antibiotiques importants.
Pour traiter cette infection, on utilisera de la néomycine, du nifurpirinol ou le nitrofurazone en première intention ; en deuxième intention : sulfamides, quinolones.

3. Utilisation de quelques antibiotiques :
a . Néomycine :
1 à 2 gr pour 100 litres d'eau pendant 3 jours. Renouveller la moitié de l'eau au troisième jour
b. Nifurpirinol :
10 à 15 mg pour 100 litres d'eau. Le produit se décompose sous l'action des rayons lumineux.
Répéter le traitement après 24 heures si besoin après un changement d'eau.

4. La prévention dans nos bacs :
La maladie étant fréquente dans les poissons de nos animaleries préférées et la mortalité de ces infections étant très importantes (jusqu'à 80%), mieux vaut prévenir que guérir.
Parmi les actions préventives efficaces, on peut citer :

quarantaine, voir bain désinfectant pour les nouveaux arrivants
Eviter les surpopulations
Maintenir une température adaptée aux poissons maintenus.


Dernière édition par subiau le Jeu 22 Mar - 7:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
subiau
Corydoras
Corydoras
subiau

Messages : 249
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 38
Localisation : entre valence et montelimar

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeLun 13 Fév - 9:29

m'as pris un peu de temps mais ça a de la gueule surtout ce p*tain de tableau
Revenir en haut Aller en bas
Abby
Admin
Admin
Abby

Messages : 1556
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 31
Localisation : Vaison la Romaine

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeLun 13 Fév - 9:53

sujet déplacé mais merci beaucoup, tu m'as bien aidé sur ce coup là!!je suis en train de préparer des fiches et tu viens de me faire gagné pas mal de temps!! Maladies et remèdes 1326208489
Revenir en haut Aller en bas
https://forumaquarium84-26.forumgratuit.org
subiau
Corydoras
Corydoras
subiau

Messages : 249
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 38
Localisation : entre valence et montelimar

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeLun 13 Fév - 12:03

ok pas de problème j'avais pas vu la zone maladie Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Abby
Admin
Admin
Abby

Messages : 1556
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 31
Localisation : Vaison la Romaine

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeLun 13 Fév - 13:26

pas de souci!!
Revenir en haut Aller en bas
https://forumaquarium84-26.forumgratuit.org
anne-sophie
Guppy
Guppy
anne-sophie

Messages : 113
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 38

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeMar 14 Fév - 8:50

Maladies et remèdes 747412945
Revenir en haut Aller en bas
http://discusattitude.forumdediscussions.com/
Abby
Admin
Admin
Abby

Messages : 1556
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 31
Localisation : Vaison la Romaine

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeMar 14 Fév - 9:08

c'est vrai qu'il est sympa ce tableau!!lol

Revenir en haut Aller en bas
https://forumaquarium84-26.forumgratuit.org
subiau
Corydoras
Corydoras
subiau

Messages : 249
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 38
Localisation : entre valence et montelimar

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeDim 19 Fév - 18:51

mise a jour au niveau du premier post Cool


maladies provoquées par des bactéries
maladiesagent pathogène facteurs déclencheurs symptômes informations particulières
mycobactérioseflavobacterium, mycobacterium, pasteurella surpopulation, environnement contaminé, ingestion de poissons morts de cette maladiepâleur, maigreur, nécroses, ulcérations internes & externes maladie transmissible à l'homme: le poisson doit être euthanasié
mycobactériose mycobacterium, nocardia ingestion de substances infectéesflancs creusés, perte d'appétit, décoloration s'accompagne parfois d'exophtalmie
septicémie hémorragiqueaeromonas, edwardsiella, pseudomonas, vibrio environnement contaminé ulcères, plaies s'accompagne parfois de taches cutanées rouges
columnariose flexibacter columnaris environnement contaminé lésions sur le corps recouvertes d'une masse blanchâtre cotonneuse maladie contagieuse et la plupart du temps mortelle
hydropisie aeromonas, pseudomonas environnement contaminé gonflement de l'abdomen et écailles hérissées parfois due également à des désordres alimentaires
exophtalmie infectieuse pseudomonas, mycobacterium environnement contaminé yeux exorbités maladie rarement contagieuse
bactérioseaeromonas, cytophaga, haemophilius, mycobacterium,necromonas, pseudomonas environnement contaminé nécrose des nageoires, nécrose de la peau trés contagieuse: isolement du poisson en quarantaine


mycoses
maladiesagent pathogène facteurs déclencheurs symptômes informations particulières
saprolegniose achlya, saprolegnia mauvais entretien de l'aquarium dépôt cotonneux gris-blanc sur le corps avec ou sans petites ulcérations isoler le poisson pour traitement
branchiomyces saprolegnia déficience en oxygène et surabondance de matières organiques filaments sur les branchies assez rare sur les poissons tropicaux d'eau douce


maladies provoquées par des virus
maladiesagent pathogène facteurs déclencheurs symptômes informations particulières
lymphocytoseiridoviridae environnement contamminé nodosités blanches sur le corps, ventre creux maladie contagieuse
rhabdovirose rhabdovirus environnement pollué ulcères sur l'épiderme maladie affectant particulièrement herichthys cyanoguttatum


Dernière édition par subiau le Dim 19 Fév - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
subiau
Corydoras
Corydoras
subiau

Messages : 249
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 38
Localisation : entre valence et montelimar

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeDim 19 Fév - 18:55

m'en reste 2 tableau e reprendre mais la j'en ai ras le bol du latin et des tableaux si quelqu'un a des remédes donné j'ai laisser une case en attente sur les tableaux pour combler ça, il restera:"maladies provoquées par des protozoaires, maladies provoquées par des parasites externes ou internes: crustacés et helminthes"
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Abby
Admin
Admin
Abby

Messages : 1556
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 31
Localisation : Vaison la Romaine

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeDim 19 Fév - 18:59

Merci beaucoup subiau!
Revenir en haut Aller en bas
https://forumaquarium84-26.forumgratuit.org
subiau
Corydoras
Corydoras
subiau

Messages : 249
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 38
Localisation : entre valence et montelimar

Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitimeJeu 22 Mar - 7:02

mise ajour

1. Columnaris :

Cette infection provoqué par Flexibacter columnaris est à l'origine de :
- La maladie du guppy avec décomposition des nageoires et nécrose cutanée
- La mucose buccale avec nécrose de la bouche et une altération du tissu environant
- La fausse Néon" class=mot>maladie du Néon avec perte de la couleur bleue, décomposition des nageoires et des tâches cutanées blanchâtres correspondant à des zones de nécrose. (Paracheirodon innesi et Paracheirodon axelrodi)

Le symptôme le plus précoce est l'apparition d'un liseré blanchâtre (ou d'une coloration blanchâtre à jaunâtre au départ du pédoncule caudal et/ou de la base des autres nageoires) sur une puis sur toutes les nageoires. Certaines fois, les nageoires s'effilochent pour ne devenir que de simples lambeaux de peau transparente. Il s'en suit une perte progressive et importante de la taille des nageoires allant jusqu'à l'atrophie (perte totale de la nageoire) empêchant une nage correcte des poissons.

D'autres signes de l'infection peuvent être présent ou apparaître :

« Mycose buccale », une sorte de mousse blanche sur la bouche pouvant être le seul symptôme de départ
Tâches rouges sur la peau correspondant à des hémorragies locales
Tâches blanchâtres sur la peau correspondant à une nécrose cutanée pouvant être précédées par les hémorragies
Difficultés respiratoires en cas d'infection branchiale : le poisson respire en surface, happe l'air, son rythme respiratoire est accéléré
Le poisson se décolore et la livrée s'assombrit
Le poisson amigrit et devient apathique

Tous les organes internes du poisson sont atteints, et les infections mixtes ne sont pas rares.

Traitement :

L'efficacité maximale et le taux de guérison dépend en grande de votre temps de réaction et du traitement des l'apparition des premiers signes.
Les poissons ayant perdu la totalité de leur nageoire sont condamnés, il est préférable de les sortir de l'aquarium avant d'entamer le traitement.
Les traitements de première intention sont le nifurpirinol, furaltadone, néomycine.
En deuxième intention ou de résistance aux traitements de première intention, on pourra utiliser la pénicilline, les sulfamides ou les quinolones.
Pour les infections débutantes, les bains aux sulfates de cuivre, de benzalkonium ou de sel peuvent aider à la guérison. La bactérie se complaisant dans une eau entre 25 et 35°C, la baisse de la température de votre bac à 20°C peut limiter la multiplication de celle-ci.

2. Infections à Aeromonas sp. et Pseudomonas sp.

L'infection apparaît comme pour Columnaris chez des poissons maintenus dans de mauvaises conditions.
La décomposition des nageoires n'est pas le symptôme principal de cette infection.
L'infection entraine surtout l'apparition d'une hydropisie (ascite) par une infection rénale, des tâches cutanées rouges ou blanchâtres, voire des ulcérations cutanées.
Le comportement devient anormal, se prostre, présentent des difficultés respiratoires et des troubles de la nage. Le poisson maigrit et devient apathique.

Traitement :

Ces deux familles de bactéries sont connues pour présenter un taux de résistance aux antibiotiques importants.
Pour traiter cette infection, on utilisera de la néomycine, du nifurpirinol ou le nitrofurazone en première intention ; en deuxième intention : sulfamides, quinolones.

3. Utilisation de quelques antibiotiques :

a . Néomycine :
1 à 2 gr pour 100 litres d'eau pendant 3 jours. Renouveller la moitié de l'eau au troisième jour

b. Nifurpirinol :
10 à 15 mg pour 100 litres d'eau. Le produit se décompose sous l'action des rayons lumineux.
Répéter le traitement après 24 heures si besoin après un changement d'eau.

4. La prévention dans nos bacs :

La maladie étant fréquente dans les poissons de nos animaleries préférées et la mortalité de ces infections étant très importantes (jusqu'à 80%), mieux vaut prévenir que guérir.
Parmi les actions préventives efficaces, on peut citer :

quarantaine, voir bain désinfectant pour les nouveaux arrivants
Eviter les surpopulations
Maintenir une température adaptée aux poissons maintenus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Maladies et remèdes Empty
MessageSujet: Re: Maladies et remèdes   Maladies et remèdes Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Maladies et remèdes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tisanes, recettes et remèdes d'autrefois
» Les remèdes de santé d'Hildegarde de Bingen
» maladies indemnes pour faire du fromage?
» vos remèdes....
» Kit de détection de maladies ou de virus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forumaquarium84-26 :: Eau douce :: Zone divers :: Zone maladie-
Sauter vers: